Les Juniors du SCS depuis Novembre… Des résumés de matchs à ne pas rater!

Résumé du match contre Orange du 25 Novembre 2017.

Beaucoup d’activités sur le stade Roustan samedi dernier puisque les M14 et M16 ont joué avant les Juniors, ce qui a d’ailleurs causé un léger retard du coup d’envoi. Le ciel couvert en début de journée assurait une température clémente, après quelques gouttes, le mistral est arrivé au même moment que la Délégué du Comité, mais Salon ne s’inquiète pas des conditions climatiques pour assurer le spectacle.

Les 2 clubs étaient alors ex-aequo au classement en 4ème position pour ce dernier match des phases aller, ce qui présageait une rencontre animée et engagée, et c’est ce que le publique venu nombreux a pu constater ; la machine Salonnaise a mis du temps à se mettre en chauffe, tel le tractopelle de mon ami Gégé, mais une fois l’huile à température, nos petits ont déroulé des phases de jeu comme on sait les apprécier au SCS : de l’engagement, du courage, de l’initiative, de l’intelligence, de l’envie… Bien entendu, il faudra encore travailler certaines de nos combinaisons en attaque, trop de ballons perdus par faute de mains, mais l’intention y était : tant qu’il y a des entraînement, il y a de l’espoir ! Donc BRAVO à nos Juniors pour cette prestation de qualité, continuons ainsi, le Groupe se soude un peu plus chaque jour, le travail a toujours payé (et comme le dit Luis Fonsi dans Despacito : « … Pasito a pasito, suave suavecito, Nos vamos pegando, poquito a poquito, Hasta provocar tus gritos, Y que olvides tu apellido… ».

N’oublions pas cette belle équipe de Orange qui a su en fin de rencontre puiser au fond de ses ressources pour réduire le score en fin de partie à 28 – 17, un vrai plaisir de jouer contre ces jeunes ne baissant jamais les bras. Les plus attentifs auront vu que les Jaunes et Noirs n’ont bénéficié d’aucun carton jaune ou rouge (un tout petit blanc attribué à notre demi-de-mêlée fraichement rentré sur le pré avec un peu trop de motivation, mais c’était pour bien faire, nous ne lui en voudrons jamais !).

Comme le SMUC, malgré notre invitation clairement partagée et l’excellente atmosphère durant le match, les éducateurs et dirigeants de Orange n’ont pas daigné faire participer leur équipe à la réception de fin de match, quel dommage pour les jeunes, pour la nourriture / les boissons et le temps passé pour la préparation ; soient des rumeurs infondées sur la qualité de nos réceptions font fuir nos adversaires, soit l’esprit de l’Ovalie n’est plus respecté chez certains clubs ; peut-être faut-il désormais demander aux clubs visiteurs de venir avec leur propre pique-nique, cela résoudrait tous les problèmes, idée à creuser…

Pour terminer, quelques lignes pour les remerciements à :

·         Ingrid et Didier pour la buvette, lieu de rendez-vous connu pour ses discussions hautement philosophiques, preuve qu’on y apprend plein de choses !

·         Les joueurs qui ont aidé à la buvette et à la vente des tickets pour le jeu des pronos

·         Jean-Marie de Kersauson pour le coup de main donné à la préparation de la réception

·         Fifi d’avoir assuré la Sécurité pendant le match, la preuve : tout s’est bien passé…

Rendez-vous samedi 9 décembre pour le premier match retour à la maison contre Nîmes, actuel leader de notre Poule, on va se régaler.

 

Résumé du match contre Nîmes du 9 Décembre 2017

« On l’a tous rêvé, ils l’ont fait… »

Il y a parfois des journées où toute se passe sans souci, ni embrouille, et samedi dernier en était un : j’ai trouvé mes 2 chaussons au pied du lit, la chienne n’avait pas cagué dans la cuisine, une météo clémente, il restait de l’essence dans l’auto pour partir sur Salon, les baguettes pour la réception était prête à notre arrivée chez Inter, les dirigeants Cadets ne sont arrivés trop en retard au Siège pour préparer la réception, documents et caméra disponibles dans les temps, et coup d’envoi à l’heure…

Cette journée marquait aussi un évènement particulier puisque nous organisions officiellement la remise des nouveaux maillots Juniors à l’effigie de la société LTP (Les Terrassements de Provence) ; M. MARTINO et notre Président se sont rendus dans les vestiaires pour remettre aux joueurs ces magnifiques maillots aux couleurs du SCS, instant solennel et magique à la vue des regards émerveillés et fiers de nos joueurs, l’histoire qui s’en suit montrera que ces maillots sont nés sous la lumière de la victoire !

 

Nous recevions donc le club de Nîmes, premier de Poule, invaincu depuis le début de saison, mais avec un seul match nul survenu contre Salon, imaginez donc l’esprit avec lequel nos adversaires sont arrivés à Roustan… Nos Cadets venaient de battre très largement leurs homologues Nîmois, ce qui ajoutait une pression supplémentaire aux Juniors, le parfum gardois de la revanche se faisait sentir en cette fin d’après-midi. La tension se lisait sur le visage des 30 juniors, et malgré une luminosité faiblissante nos petits se sont lancés comme des guerriers dans un combat digne et sans pitié. Pour les milliers de chanceux qui ont pu assister au match, nos Juniors ont su montré de l’envie, du courage, de la rigueur, de la discipline, de l’intelligence, de l’alternance, de la puissance, toutes ces qualités qui permettent de vaincre les grandes équipes, que ce soit dans les regroupements, les touches, la défense dans nos 5 mètres, ou en phase d’attaque. Le score final de 29-13 reflète parfaitement la physionomie du match, nous avons dominé, nous avons gagné !! Le point de bonus nous a hélas échappé de quelques peu, l’analyse des entraîneurs permettra de corriger les quelques points à améliorer pour aider à nos petits à encore mieux grandir. La fin de la rencontre fut tendue avec quelques caresses échangées en toute courtoisie, mais rien de méchant, et c’est tant mieux ; côté SCS, un seul carton jaune infligé à notre 3ème ligne, détail qui me rappelle avoir envoyé un courrier à la présidence de la FFR pour que les cartons jaunes soient remplacés par des cartons « jaunes et noirs », en souvenir et marque de respect à nos joueurs, je vous tiens au courant…

 

Grâce aux pères de Erwann, de Mathys et autres parents Cadets, la buvette a pu ouvrir et accueillir de nombreux clients, merci à eux d’aider le club de cette manière.

Remerciements aussi au public resté nombreux pour encourager Salon, au club de Nîmes venu à la réception récompensant ainsi l’aide de notre Jean-Marie, merci à Popaul d’être venu dans les tribunes applaudir les 2 matchs de la journée et d’être venu dans les vestiaires féliciter les Juniors pour l’excellente performance car les messages d’encouragement venant des anciens a toujours plus d’impacts, merci au service des sports de la Marie de Salon d’avoir offert ce magnifique feu d’artifice en fin de journée à l’occasion de cette superbe victoire, et enfin merci à nos Juniors pour leur prestation, leur implication, leur dévouement, leur volonté de construire de belles choses, surtout ne vous arrêtez pas, nous adorons que les rêves deviennent réalité !

Dernier match de l’année 2017, contre Arles samedi prochain à Roustan, les prochains entraînements ne seront pas de trop pour préparer dans les meilleures conditions cette rencontre suite à un goût amer laissé au match aller, et comme le dit si bien un certain Johnny H. dans une de ses chansons « Affronte-moi » : « Vas-y, bats-toi, dis-moi, Affronte-moi, Plus près, plus fort, comme ça, Affronte-moi, Exprime, explose, aboie, Viens te mesurer à moi… »

Enfin, une légende raconterait aussi que Fifi aurait bu une bière et échangé des mots sans grossièreté avec l’arbitre de la rencontre, mais là il m’est impossible d’en apporter les preuves, les mystères du rugby vont parfois au-delà de notre imagination… décidemment, nous nous souviendrons longtemps de ce 9 décembre 2017 …

 

Dernier match de l’année 2017 pour nos Juniors contre Arles le 16 décembre 2017.

 

Le 16 décembre était une journée bien animée à Roustan, puisque l’après-midi accueillait 2 rencontres consécutives avant le nôtre pour les Cadets en TB contre RAS Terre de Provence, et en TA contre Arles aussi.

Le match en phase aller avait été un véritable fiasco pour Salon, puisque nous nous étions inclinés de manière lamentable sur le terrain Arlésien; cette mésaventure derrière nous restait quand même présente à l’esprit de tous. La performance contre Nîmes alliée à une envie de revanche ont permis aux Jaunes et Noirs de finir la partie avec un score bonifié de 43 – 7. Portant en fin de première mi-temps, le petit score de 10 – 0 ne nous rassurait pas quant à une victoire facile de nos joueurs. Le début a été compliqué puisque Roustan ressemblait alors plus à une déchèterie publique avec des parpaings, des pizzas, des plaquages ratés, des coups de pieds de mammouth et autres déchets… C’était donc l’occasion de proposer aux entraîneurs de travailler d’avantage les passes aux prochains entraînements. Puis petit à petit, ils se sont réveillés en montrant une équipe Salonaise plus disciplinée, mieux organisée et plus conquérante, et avec la manière de plus ; nous avons retrouvé nos petits gonflés à bloc que plus rien ne peut arrêter, le score parle de lui-même, il était compliqué d’être Arlésien samedi dernier… Enfin, nous ne développerons pas ici la rumeur quant à un hypothétique effectif incomplet de Arles, comme vous le savez le SCS n’est pas spécialiste en additions (mais plutôt en désintégration !), l’important est que l’honnêteté reste une priorité pour tous les clubs…

Il est maintenant devenu une habitude de bénéficier d’un public répondant présent malgré le vent et le froid polaires alors que nous ne sommes toujours qu’en automne. Merci à tous.

Merci aussi à Ingrid et Didier pour cette buvette à l’image du Sporting, toujours présente et efficace !

Merci à Jean-Marie devenu maintenant Grand Expert de la réception d’après-match.

Merci aussi à Coco pour la Sécurité, il a été aussi bon que Fifi alors monopolisé en qualité de Soigneur / Coureur pendant la rencontre.

Nous terminons donc l’année 4ème du championnat avec 26 points, rien n’est perdu pour se rapprocher de la première place, continuons nos efforts, et soyons patients de voir revenir tous nos blessés. Prochaine rencontre le 13 janvier au SMUC, que l’aventure continue !

 

Premier match de 2018 pour nos Juniors contre le SMUC à Marseille ce samedi 13/01.

Comment pouvions-nous espérer mieux commencer cette nouvelle année ? Au-delà de la victoire de nos petits 36-26 avec le bonus offensif, nous avons pu constater que ce groupe avait une réelle envie de progresser tant dans le classement que sur le niveau de jeu mis en place.

Et pourtant la tâche n’était pas aisée pour la reprise : souvenez-vous du match aller gagné qui s’était bien déroulé sauf en fin de partie où le SCS avait écopé de 3 cartons rouges, nous avions pu découvrir un spectacle pitoyable d’un des entraîneurs du SMUC et une réception offerte par le Sporting en l’absence de l’équipe de Marseille, ambiance… Plusieurs semaines ont alors passé, notre groupe s’est alors mieux préparé, mieux construit en concentrant ses motivations sur la meilleure prestation possible pour cette rencontre retour pleine de suspens. Même si les jaunes et noirs ont toujours gardé l’avance au score, nous cherchions le bonus offensif pour grimper vers le haut du classement ; nous avons pu voir de l’alternance dans le jeu, une mêlée efficace, quelques combinaisons bien construites, mais aussi des plaquages manqués, une majorité de touches perdue, trop de fautes expliquant le score du SMUC, certaines combinaisons encore trop approximatives… Il fallait avoir le cœur bien accroché car les adversaires à domicile n’ont jamais baissé les bras et ont tout fait pour recoller à la marque (le bonus a été perdu 2 fois avant de le garder définitivement !), mais Salon était en place, Salon était trop fort. Bravo à nos Juniors, bravo à eux car ils ont encore fait preuve de courage et comme nous aimons le répéter : « ramper est acceptable, tomber est acceptable, vomir est acceptable, saigner est acceptable, suer est acceptable, souffrir est acceptable, mais abandonner ne l’est pas ».

L’objectif a donc été atteint, nous repartons avec 5 précieux points nous permettant de passer 3ème du classement ; les 3 entraînements de cette semaine vont aider les petits à corriger les quelques points défaillants révélés contre le SMUC, et à se motiver pour recevoir le 2ème de poule, l’AUC ce samedi 20/01, grosse affiche. Là aussi, le match aller avait été surnaturel puisque l’arbitre avait arrêté la rencontre à la 51ème minute suite à une altercation avec un des entraîneurs de Aix, la commission des règlements nous avait donné la victoire malgré un score en notre défaveur…

Merci à Antonia accompagnée de 3 féminines venues encourager nos Juniors jusqu’à Marseille, bel exemple de solidarité et de cohésion de Club, cela a forcément joué en faveur de notre victoire, comme d’habitude les filles ont assuré !

Autre constat en ce début 2018 : « se raser la barbe n’empêche pas la connerie de s’en aller », ceux qui sont restés sur le terrain après le coup de sifflet final comprendront…

Enfin, la réception de fin de match a été au top tant sur la qualité que sur la quantité, merci aux dirigeants du SMUC, nous sommes repartis verres et plats vides, une belle preuve que le SCS respecte la tradition de l’ovalie !

Donc rendez-vous samedi après-midi, venez nombreux à Roustan encourager nos Juniors, l’aventure continue et nos héros sauront la rendre inoubliable…

  • solars.biz 18 octobre 2018 at 2 h 49 min

    solars.biz

Comments are closed.